Les Secteurs de la Santé et de la Banque Attirent les Investisseurs Étrangers

    saudi arabia

    Les investisseurs étrangers et fonds d’investissement ont exprimé un grand intérêt à entrer sur le marché saoudien lors de la 6ème conférence EFG Hermes London MENA  qui a débuté le 12 septembre à Londres. Le Royaume d’Arabie saoudite a un avenir prometteur et de nombreuses opportunités d’investissements dans la plupart des secteurs économiques du pays.

    La conférence de quatre jours a accueilli 270 investisseurs internationaux venant de 155 institutions financières, avec une valeur nette totale de 8 000 milliards de dollars. Le but de cette conférence est de présenter des opportunités d’investissement sur les marchés du Moyen-Orient. La conférence a également coïncidé avec le plus haut niveau de flux d’investissements internationaux dans les marchés émergents depuis la mi-août 2015. La hausse a également marqué la fin d’une récession pour les marchés émergents qui a duré jusqu’au début de l’année 2016.

    Ahmad Chamseddine, directeur de recherche pour EFG Hermes, a déclaré à Asharq Al-Awsat qu’«il y a une anticipation et un interêt manifestés par les investisseurs étrangers et fonds d’investissement pour prendre part au marché saoudien», particulièrement après les règlementations qui ont favorisé l’ouverture du marché.

    Chamseddine a ajouté que l’Arabie saoudite devrait recevoir beaucoup d’activité sur le marché après son classement dans l’indice des marchés émergeants qui est attendu en début d’année 2018.

    Parmi les nombreux secteurs de l’économie saoudienne qui attirent les investisseurs étrangers, l’industrie de la santé et le secteur bancaire se sont avérés être les secteurs les plus attrayants pour les étrangers.

    Vision 2030 veut accroître les investissements étrangers

    L’un des piliers du plan Vision 2030 est l’engagement pour une économie prospère, et spécifiquement l’ouverture du marché et l’augmentation des investissements étrangers directs de 3,8 à 5,7% du PIB. L’Arabie saoudite est déjà un centre régional pour les affaires internationales et le Royaume prévoit de travailler avec le secteur privé afin de créer des partenariats internationaux. L’une des priorités de Vision 2030 est de renforcer et élargir l’intégration économique avec d’autres pays membres du Conseil de Coopération du Golfe ainsi que des partenaires internationaux.

    Lire la suite sur Asharq Al-Awsat.