Vision 2030 et la Naissance de l’énergie Solaire Saoudienne

    Solarenergie

    Dans le cadre du plan de réformes saoudien Vision 2030, les autorités saoudiennes se tournent vers le nettoyage des sources d’énergie dans un effort pour diversifier l’économie du pays et réduire la dépendance au pétrole.

    En tant que pays avec plus de 3 000 heures d’ensoleillement par an, l’Arabie saoudite a prévu d’utiliser l’énergie solaire comme source innovante de combustible pour son économie en pleine croissance. Le “pétrole jaune” de l’énergie solaire devrait fortement accroître la production industrielle et permettre au Royaume de maintenir son rendement économique élevé. Cette initiative permettra également d’isoler l’Arabie Saoudite contre les fluctuations de l’économie mondiale.

    Le plan Vision 2030 décrit les mesures que prendra le gouvernement pour capitaliser les secteurs économiques prometteurs et investir dans des projets alternatifs pour stimuler l’économie saoudienne. D’ici 2030, l’Arabie saoudite s’est engagée à augmenterla part des exportations non pétrolières de 16 % à 50 % du PIB non pétrolier. Le marché des énergies renouvelables sera un élément essentiel de cette croissance avec un objectif initial de 9,5 gigawatts d’électricité provenant de sources propres. D’ici 2020, le Royaume s’efforcera d’obtenir 3,45 gigawatts de la consommation totale d’énergie à partir de sources renouvelables.

    L’innovation en énergie solaire va provenir de sources locales

    Au lieu de se tourner vers des entreprises étrangères pour les projets de recherche et de production, les autorités saoudiennes ont l’intention de localiser les initiatives d’énergies renouvelables et d’utiliser les vastes ressources du Royaume pour le développement solaire. L’Initiative Energie Renouvelable du Roi Salmane va promouvoir les partenariats des secteurs publics et privés dans les domaines de l’énergie en ouvrant progressivement le marché aux principales parties prenantes en Arabie Saoudite.

    En 2015, un accord de coopération entre Saudi Technology Development and Investment Company (Taqnia), Saudi Electricity Company (SEC) et la Cité du Roi Abdulaziz pour la science et la technologie (KACST) a été annoncé, préparant le terrain pour la création de la première installation d’énergie solaire d’Arabie saoudite.

    L’intérêt de l’Arabie saoudite pour l’industrie de l’énergie solaire n’a cessé d’augmenter depuis l’annonce du plan en avril 2016, qui a renforcé la coopération entre les organismes gouvernementaux et augmenté la transparence et l’efficacité. Les normes de gouvernance au sein de chaque ministère ont été mis à jour conformément aux objectifs de performance du plan qui devraient être achevés en 2030.L’unification des organes administratifs travaillant sur des projets énergétiques, industriels et électriques devrait faciliter l’implémentation du plan Vision 2030 et ses objectifs de placer le Royaume au centre de la production d’énergie propre.

    Lire la suite sur le site de l’Institut du Moyen-Orient